Mickael Kauffman - The Eastern Vibes interview

jeudi, mai 17, 2018

If you haven't yet, give a watch to Mickael Kauffman latest installment, 'The Eastern Vibes' and read what

Salut Micka, tu fais partie de ce petit noyau de free bodyboardeurs/vidéastes amateurs qui proposent du contenu de meilleure qualité que beaucoup de "pro". On apprécie énormément! On sait que c'est énormément de boulot à la fois pour toi et ta copine (qui filme). Peux-tu nous expliquer ce qui te motive à faire ces trips et proposer ce genre de podcast?
Merci beaucoup pour ce gentil compliment !! Depuis toujours, voyager est hyper important pour nous. Tu peux déconnecter de tout ce qui t’entoure et ça remet les compteurs à 0. Cela fait quelques années maintenant que nous avons choisi ce style de vie : travailler comme des acharnés pendant 6 mois de l’année pour ensuite en profiter un max. Les podcasts ne représentent en fait que des souvenirs de vacances ! C’est le plus important pour nos vidéos, il faut qu’elles plaisent à Caro (ma chérie) autant que possible… Sinon on recommence !!!
C'est souvent l’Indonésie qui est sélectionnée comme destination, pour quelle(s) raison(s)?
Nous en sommes tout simplement tombés amoureux aux fils des trips. L’ambiance, le climat et les vagues font que nous y retournons sans hésitation. Et puis les îles sont suffisamment grandes pour ne pas s’encloquer dans le surf, surtout que Caro ne va pas du tout à l’eau...
Quels matériels et logiciels utilisez-vous avec Caroline pour filmer et monter?
Surtout, l’idée de base est de voyager léger. Nous avons essayé beaucoup de matériels différents pour en arriver à la conclusion que les Panasonics sont vraiment bons. Nous filmons avec depuis quelques années. C’est light, robuste et les images sont bonnes. Pour le moment nous sommes avec un gh5, un 75-300 mm Olympus et un 25 mm Lumix. Ca nous suffit largement ! Niveau montage, Final Cut est utilisé.
Et niveau bodyboard, tu as quoi comme matos et pourquoi? 
J’ai mis des années à trouver ma board idéale et la Pride PLC Answer m’a conquis dès la 1ère vague. Elle est dingue : speed et contrôle !!! C’est tout ce que je demandais ! Depuis quelques temps, pour l’Indo je l'utilise en version Radial Flex. C’est devenu très difficile pour moi de m’imaginer avec une autre planche.
Vous avez avec Caroline un food truck devant le spot de Lafitenia, tu as le temps de te mettre à l'eau avant/après le rush des repas?
C’est ma punition que je m’inflige pendant quelques mois pour pouvoir mieux profiter de mes voyages ! Les jours de vagues représentent des journées de boulot non stop. Parce qu’un surfeur n’a pas d’heures pour manger. Du coup Je ne peux tout simplement plus me mettre à l’eau hormis les jours de tempête… C’est le jeu ma pauvre Lucette !

Comments

Leave your comment

We use cookies on our website. To learn more about how we use the cookies, please see our privacy policy

OK